Karel Sabbe Interview FR

    Karel Sabbe’s Tips & Tricks for Ohm Trail

Karel qui ?

Karel Sabbe est un Ultra Traileur Belge habitué des efforts de très longue distance. Ces deux dernières années, il a établi des “FKT” (Fastest Known Time, le temps le plus rapide) sur des sentiers de grande randonnée de référence aux États-Unis. Le Pacific Crest Trail (4.240 km en 52 jours 8h 25min) et l’Appalachian trail (3.510km en 41 jours 7h 39min).
Il y a un mois, Karel a fait vibrer la planete trail en réalisant l’incroyable exploit d’atteindre la 4e boucle, sur 5, de la mythique Barkley Marathon (+-160km et 20.000m D+). Seuls une quinzaine de coureurs ont terminé les cinq boucles depuis 1986, soit moins de 2% sur les 800 ultra traileurs qui l’ont tenté.

Pour se faire, Karel à participer à l’Ohm Trail l’année passée ou il fini 3e sur l’Ohm Trail XL. Bien sympa, il partage quelques conseils d’entrainement et donne son impression sur la course:

Karel Sabbe Ohm Trail 2019

Karel a propos de l’OHm Trail:

Salut Karel, comment te prépares-tu pour un trail aussi dur que l’Ohm Trail ?
l’Ohm Trail s’inscrivait parfaitement dans mon programme d’entraînement pour les tentatives de record sur le Sentier des Appalaches: autant de dénivelé positif que possible sur la distance la plus courte possible. Mon entraînement à ce moment-là était un mélange de volume et d’ascensions courtes. Près de Gand se trouve un talus avec un dénivelé positif de 31m. En marchant parfois jusqu’a 100 fois de bas en haut, j’ai pu m’entraîner sur plusieurs mètres en un temps record, idéal pour l’Ohm Trail.
Mon seul inconvénient était que je ne pouvais pas faire d’entraînement de vitesse à cette époque. Mon corps devait s’habituer à la lenteur des longues distances. Comme l’Ohm Trail est une succession de montées, j’ai pu en tirer avantage pour monter sur un podium. Je gagnais beaucoup de temps dans les montées et j’ai perdu qu’un peu de temps sur les parties quelques parties “roulantes”.

As-tu adapté ton entrainement ?
Pour faire mieux sur l’Ohm Trail, j’aurais dû travailler plus ma vitesse. Mais ma priorité absolue était le record sur le sentier des Appalaches. Etre un bon grimpeur est un atout important à l’Ohm Trail. Plus que sur la plupart des autres trails. Il est donc certainement bon d’inclure quelques séances de fractionné en cote dans son entraiment en vue de l’Ohm Trail

Forging Tough Trailers

Quelle particularité du parcours t’a marqué ?
La vallée de la Chefna et le Ninglingspo sont deux de mes endroits préférés dans les Ardennes. Courir ici pendant une compétition est donc spécial et unique. La beauté du parcours m’a vraiment marqué !

D’ailleurs, Je trouvais le parcours si beau qu’après le sentier des Appalaches, j’ai à nouveau fait l’Ohm Trail en off avec un ami. Avec un sac à dos, un tapis et
un sac de couchage, nous avons parcouru les 50 kilomètres en 2 jours. Le soir, un magnifique lieu de bivouac et un feu de camp en ont fait un événement parfait pour deux jours!

Karel en Off

Qu’est-ce qui t’a motivé à participer à l’Ohm Trail ?

L’Ohm Trail était parfait pour voir comment je me débrouillais en termes de digestion de dénivelé positif. J’avais environ 6 semaines avant le début du sentier des Appalaches sur lequel je devais faire 3600 mètres de d+ par jour. l’Ohm Trail XL en compte 2.800, C’était donc un test idéal.

L’année dernière, tu as terminé 3e au 50Km. Seras-tu a nouveau de la partie le 2 juin prochain ?
Depuis la Barkley Marathon j’ai pris une petite pause pour récupéré. Je n’ai plus couru depuis mais je compte bien participer par plaisir. Cette année je vais prendre une décision à la dernière minute, mais j’aimerais vraiment être de retour sur le trail le plus difficile de Belgique!

Super ! Karel, un grand merci pour tes conseils d’entrainement et rendez-vous le 2 juin pour l’Ohm Trail !

Karel Sabbe
https://www.karelsabbe.com/
https://www.facebook.com/karelsabbeultrarunning/

Ohm Trail 2019

Inschrijven

Ohm Trail 2019

Meer info

Nos Partenaires